Dominique
Peysson

L’ADN DES OBJETS

2017
Dominique Peysson

Identification des objets par un code ADN

 

ADNplaymobile

 

videoEvolutionDyslexique

 

videoEvolutionDyslexique

 

videoEvolutionDyslexique

 

Dans le cadre de la résidence artistique de Dominique Peysson au sein de l'Espace Jean-Roger Caussimon de Tremblay-en-France, en partenariat avec le Lieu Multiple, l’école de l’ADN et le laboratoire Ebi-Carbios à Poitiers et soutenu par le Département de la Seine-Saint-Denis et la Région Ile-de-France.
ADN en plastiques a été exposé du 5 janvier au 10 mars 2017 pour l’exposition Première Impression, composée de 5 de mes travaux sur l’ADN.

 

Mon idée est d’utiliser le pouvoir codant de l’ADN à ma manière, pour marquer des objets que l’on souhaite pouvoir authentifier. Rien de plus simple : il suffit de mêler à la matière source un ADN synthétique très court que j’ai fait fabriquer. Quant à la quantité à y mettre, je choisi bien sûr de mélanger la même proportion d’ADN que dans notre propre corps, soit 0,4% en poids de l’objet final. L’analyse de ce petit bout d’ADN me donnera ainsi l’identité exacte de l’origine de mon objet.

 

videoEvolutionDyslexique

 

J’ai créé un système de représentation pictural de la liste de lettres ATGC qui constituera mes petits morceaux d’ADN. Un code couleur est associé à chaque lettre. Un carré plein sous-divisés en 25 petits carrés de couleur permet de visualiser en un seul coup d’œil l’ordre des nucléotides. Le carré de 5X5 unités de couleur est semblable aux QR codes.

 

videoEvolutionDyslexique

 

Il peut d’ailleurs être très simplement associé à un QR code en noir et blanc classique, en établissant une relation simple entre chaque couleur et une sous-division de petits carrés noirs et blancs. Le QR couleur peut donc rediriger facilement vers un site internet, sur lequel il est possible de se référer pour l’objet en question.

Tous les objets de plastique pourraient être ainsi marqués et authentifés par cet ADN des objets…

 

videoEvolutionDyslexique

 


Travaux