Dominique
Peysson

À propos

Dominique Peysson vit et travaille à Paris. Elle est artiste plasticienne, après avoir été scientifique en science des matériaux. Elle propose des installations, vidéo et performances mettant en jeu des matériaux « responsifs », pour une insteractivité avec le public ou l’environnement qui ne passe pas par l’informatique mais par la matière elle-même. Elle a deux thèses : une en physique et l’autre en Art contemporain, toutes deux avec les félicitations du jury. Elle a débuté sa carrière professionnelle comme maître de conférences en physique pendant trois ans à l’Ecole Supérieure de Physique et Chimie Industrielle de la ville de Paris (ESPCI), après avoir fait un post-doc à l’université de Cambridge (Angleterre) et une thèse à l’ESPCI. Elle a ensuite suivi le cursus L3, M1, M2 à Paris 8 (Saint Denis) en art contemporain et nouveaux média (mention TB).Elle a une pratique de plasticienne et encadre des travaux de recherche des étudiants SACRe dans le programme de recherche art-science Reflective Interaction (EnsadLab) à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs, au sein duquel elle développe des projets en lien avec des laboratoires de physique, chimie et biologie. Sa thèse de doctorat en art porte sur les matériaux émergents pour l’art contemporain soutenue le 10 décembre 2014 à Paris 1 Panthéon-Sorbonne et dirigée par Olga Kisseleva : «Ce qui nous touche, ce que nous touchons : les matériaux émergents à l’épreuve de l’art contemporain. De nouvelles formes de rencontre des sensibilités entre l’homme et la matière». Elle a enseigné en 2012 à l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées (ENPC) avec l’équipe enseignante du cours « Arts, sciences, Technologies, Société : Pratiques de Médiation Scientifique ». Elle a organisé également des évènements Art/Sciences. Elle a été auteur-illustratrice de livres pour enfants, et donne également des cours d’arts plastiques adultes dans les centres culturels de Rueil-Malmaison depuis 2005.